Actualités Retour

Notre vision du marché coton - 3 avril 2015

Cette saison, le coton est mis à mal de tous les côtés. 

Sur un marché du textile en croissance constante, le coton voit ses parts de marché diminuer en faveur de la fibre synthétique. Celle-ci est devenue très compétitive grâce à la baisse du pétrole. 

Du côté des producteurs, l’effondrement des cours a détérioré l’attractivité du coton, au profit du soja et du maïs. En effet, même si les prix de ces derniers ont également chuté, ils offrent des perspectives de revenus plus intéressantes pour les agriculteurs. 

Les emblavements de coton devraient donc être considérablement réduits pour la campagne à venir. Les plus fortes baisses devraient avoir lieu en Chine, en Turquie et aux Etats-Unis, et dans une moindre mesure en Inde et au Brésil. 

En revanche, les surfaces devraient rester plus ou moins stables en Grèce, où les possibilités de substitution sont réduites. Mais aussi en Afrique de l’Ouest, où les prix payés aux producteurs avaient été maintenus cette récolte malgré la baisse des prix mondiaux. 

Dans ce contexte, la production mondiale devrait être en nette baisse cette prochaine récolte. Pour la première fois depuis cinq ans, la demande pourrait dépasser l’offre. Le potentiel de hausse devrait cependant rester lesté par les importants stocks accumulés ces dernières campagnes, particulièrement en Chine. L’échéance Décembre à New-York pourrait donc atteindre les 68 us cents la livre ces prochains mois.