Actualités Retour

Notre vision du marché engrais - 29 Avril 2015

√ Azote: Correction de courte durée.

Après plusieurs semaines de baisse, les prix se sont légèrement raffermis grâce à la couverture de positions vendeuses, notamment en Mer Noire. La situation fondamentale reste cependant inchangée. En Chine, le ralentissement saisonnier de la demande devrait encore accroître les disponibilités et inciter les exportateurs à revoir leurs prix à la baisse. Dans cette attente, l’Inde a acheté moins que prévu lors du dernier appel d’offres et devrait en emmètre un nouveau fin Mai.

La récente hausse des prix devrait donc être de courte durée et le marché devrait repartir à la baisse à partir de mi-mai. Cette rechute des prix devrait être amplifiée par le retour des prix des grains vers les plus bas des cinq dernières années.

√ Phosphate : Rebond.

Après plusieurs semaines d’accalmie, l’activité reprend, soutenue par l’Inde et le Brésil. Pour la première, la récente baisse des prix a incité les distributeurs à commencer à couvrir leurs besoins pour l’été… Tandis que pour le second, l’approche de la saison des semis a dynamisé le marché domestique.  Les producteurs sont, quant à eux, d’ores et déjà bien engagés pour le mois de mai ; notamment en Tunisie où les usines fonctionnent à une cadence réduite par manque de matière première.

Le marché semble donc avoir atteint son point bas et devrait rebondir ces prochaines semaines.

 √ Potasse : Baisse de la consommation 

L’activité est limitée tandis que les acheteurs restent réticents à accepter la hausse des prix conclue en Chine au début du mois. Ces réticences sont particulièrement importantes en Inde où le montant des subventions à l’importation n’a pas encore été fixé. La consommation mondiale pourrait d’autre part être revue à la baisse cette année, alors que les apports en potasse devraient être réduits voire reportés, conséquence de la récente baisse des prix des grains.

A l’heure où la compétition entre les producteurs s’accroît pour attirer un minimum de volumes, le marché devrait rester orienté à la baisse ces prochaines semaines.