Actualités Retour

Notre vision du marché des engrais - 22 Octobre 2015

√ Azote: Excédent Chinois.

Les cours de l’urée sont restés stables ces derniers jours tandis qu’acheteurs et vendeurs campent sur leurs positions. Côté acheteur, l’Inde a finalement réussi à obtenir les prix espérés lors de son dernier appel d’offre, mais pour des quantités inférieures aux volumes demandés. La plupart des producteurs Chinois ont en effet refusé de baisser leurs prix, et ce malgré l’accumulation de stocks aux ports. Cette absence de pression à la vente en Chine a d’autre part permis une légère hausse des prix en Mer Noire et du Moyen-Orient.

L’accumulation des stocks en Chine devrait cependant finir par peser sur les prix mondiaux… Surtout que seule l’Inde devrait être réellement aux achats ces prochaines semaines.

√ Phosphate : Basse saison.

Le marché reste morose et fonctionne au jour le jour tout particulièrement en Chine. En Inde et au Brésil, les consommateurs sont couverts et attendent une baisse des prix pour revenir aux achats. Aux origines, les producteurs ont d’ores et déjà bien engagés leurs productions de novembre et sont ainsi réticents à baisser leurs prix.

Avec une demande qui devrait rester limitée d’ici la fin de l’année, les prix devraient rester sous pression en attendant une reprise saisonnière de la demande début 2016.

√ Potasse : Turbulences monétaires.

Le marché de la potasse est à l’arrêt tandis que les principaux pays importateurs, Inde et Brésil particulièrement, voient leur pouvoir d’achat diminuer avec l’effondrement de leurs monnaies. Des achats devraient cependant être réalisés en Novembre, afin de couvrir les besoins immédiats. Cela devrait ainsi permettre aux prix de rester orientés en légère hausse.