Actualités Retour

Notre vision du marché des engrais - 28 Octobre 2015

√ Azote: Equilibre offre/demande.

Les prix restent stables sur le marché de l’urée avec un volume d’affaires limité. Il est désormais très vraisemblable que l’Inde doive émettre un nouvel appel d’offres en novembre après les faibles volumes conclus en octobre. Du côté du continent américain, des achats ont eu lieu et d’autres sont amenés à suivre. Côté producteurs, les stocks s’accumulent, notamment en Chine, mais ces derniers restent réticents à revoir leurs prix à la baisse.

Dans la perspective d’un nouvel appel d’offres en inde, les prix devraient parvenir à se maintenir ces prochaines semaines malgré l’accumulation de stocks. Cet équilibre demeure cependant très fragile, notamment dans un contexte baissier sur les marchés des grains.

√ Phosphate : Un marché lent.

Le marché fonctionne toujours au ralenti en l’absence d’acheteurs. L’Inde, principal importateur mondial, dispose pour le moment de suffisamment de stocks. Un retour aux achats reste cependant à prévoir en fin d’année, tandis que le gouvernement a officialisé sa politique de subventions des importations pour l’année 2016. En attendant, les stocks s’accumulent aux origines, principalement en Chine.

Après plusieurs semaines de stagnation, le marché devrait reprendre des couleurs d’ici la fin de l’année avec le retour aux achats du géant Indien.

√ Potasse : Baisse du pouvoir d’achat.

La tendance reste baissière sur le marché de la potasse tandis que la demande en Amérique Latine reste limitée. C’est particulièrement le cas au Brésil, où dévaluation du Real et baisse des prix agricoles rognent le pouvoir d’achat des agriculteurs. Dans ce contexte, les exportateurs se voient forcés de rediriger leurs volumes vers les Etats-Unis, ce qui pèse sur les prix. Seule l’Inde a montré quelques intérêts à l’achat, mais pour des volumes limités.

Les prix devraient donc rester sous pression d’ici la fin de l’année.