Actualités Retour

Notre vision du marché engrais - 10 décembre 2015

√ Azote: Marché excédentaire.

Cette semaine, tous les yeux étaient rivés sur l’appel d’offre Indien au cours duquel d’importantes quantités ont été achetées en provenance de Chine, d’Iran et du Golfe arabique. Contre toute attente, la Chine a finalement accepté de revoir ses prix à la baisse en l’absence d’autre potentiel acheteur.

Malgré cette baisse des prix, la demande aux Etats-Unis et en Amérique Latine reste inexistante ce qui provoque une accumulation des stocks chez les producteurs en mer Baltique et en mer Noire.

Dans un marché excédentaire, les prix devraient continuer de baisser ces prochaines semaines.

√ Phosphate : Au ralenti.

Le marché des phosphates est encore et toujours sous pression en raison d’une demande plus que faible, particulièrement en Inde, principal importateur mondial. La demande pourrait cependant de nouveau émerger avec la nouvelle année, notamment en Amérique Latine, en Afrique et en Australie.

Cependant, ces perspectives restent pour le moment très hypothétiques, et sous la pression des stocks, les prix devraient continuer à baisser ces prochaines semaines.

√ Potasse : Aucune amélioration.

L’attention s’est portée cette semaine sur la réunion de la planète engrais en séminaire en Inde. En marge de ces journées, les acheteurs indiens auraient couvert une partie de leurs besoins tout en réussissant à pousser les prix à la baisse. La Chine a cependant préféré ne pas lui emboiter le pas alors que d’importants stocks sont toujours disponibles et que la demande reste faible.

Conséquence de prix agricoles au plus bas, la demande devrait baisser en 2016 ce qui devrait continuer à pousser les prix à la baisse.