Actualités Retour

Notre vision du marché coton - 16 décembre 2015

A l’heure où les récoltes sont bien avancées dans la majorité des pays, les doutes concernant qualité et quantité persistent.

En effet, les pluies qui ont touchées différentes zones du globe ces dernières semaines auraient affectées ces deux composantes dans nombre de pays.

Après avoir été au cœur des intérêts ces deux derniers mois, l’Inde a moins le vent en poupe à cause des craintes par rapport à la qualité. On peut cependant se demander si ces doutes sont justifiés alors que les pluies ont touché uniquement le sud du pays, où  peu de coton est produit.

Les dommages semblent en revanche nettement plus sérieux aux Etats-Unis.

Un mal pour un bien, cela laisse plus de place aux cotons australiens ou africains, où les hauts grades sont encore disponibles.

Malgré tout, ces cotons sont offerts à des prix bien plus élevés que les cotons indiens, ce qui limite pour le moment les volumes achetés par les filateurs.

Les prix de ces hauts grades devraient donc être orientés à la baisse ces prochaines semaines, afin de se rapprocher des niveaux auxquels le coton indien est traité. Dans ce mouvement, l’écart de prix entre hauts et bas grades devrait également se creuser.