Actualités Retour

NOTRE VISION DU MARCHE COTON - 13 janvier 2016

Les récentes inquiétudes sur l’économie chinoise ont refroidi les ardeurs des filateurs.

De toute évidence, ils espéraient une baisse de l’ICE à New York dans l’espoir d’acheter leur coton moins cher.

 

Cependant, le marché du coton a réussi à se maintenir et a même repris quelques couleurs.

 

Avec un regain d’activité en Indonésie, qui était silencieux depuis plusieurs semaines, mais également,  de manière plus surprenante, en Inde qui importe désormais des quantités importantes de coton.

 

Plusieurs facteurs peuvent expliquer ce phénomène :

               

-          Tout d’abord le prix du coton indien ; depuis l’augmentation du prix de rachat minimum garanti par le gouvernement, il n’a cessé de flamber, pour atteindre près de 68cts/lb quand il se vendait encore 62 uscts il y a quelques semaines.

 

-          La disponibilité du coton indien, dont la quantité et la qualité de sa récolte sont revues à la baisse.

 

Les acheteurs se détournent de ce coton jugé désormais trop cher et favorisent ainsi les importations, notamment de cotons africains.

 

Soutenu par le récent rapport USDA qui met en avant un déficit de coton mondial pour la saison 2015/2016 de presque 10 millions de balles, le marché pourrait rapidement propulser le contrat March 2016 vers les 64 uscts.