Actualités Retour

NOTRE VISION DU MARCHE COTON - 20 janvier 2016

Les données macroéconomiques continuent de brouiller les pistes du coton.

Alors que les bons chiffres, ou plutôt moins pire que prévus, sur la croissance chinoise ont hier rassuré les marchés… A la grande surprise c’est aujourd’hui la levée de l’embargo sur l’Iran qui alimente les craintes.

 

La cause, les cours du pétrole !

Le pétrole iranien qui sera de fait  à nouveau disponible sur le marché devrait augmenter une offre déjà bien excédentaire.

Du coup ce sont toutes les places boursières qui tremblent, entrainées à la baisse par un prix du pétrole toujours plus bas.

 

Et le coton alors ? les cartes sont brouillées.

Les fibres synthétiques deviennent chaque jour un peu plus compétitives… et semblent même presque faire oublier un constat essentiel : la production mondiale de coton est nettement déficitaire par rapport à la demande… tout particulièrement sur les hauts-grades.

« Un train peut en cacher un autre » : derrière celui de « l’incertitude économique », celui d’une situation fondamentale tendue autour du coton devrait rapidement prendre le contrôle et mener l’échéance mars vers les 65 cents la livre.