Actualités Retour

Notre vision du marché engrais - 26 janvier 2016

 √ Azote: Aucune amélioration.

Les prix de l’azote continuent la tendance baissière débutée depuis plusieurs mois. En cause, un marché excédentaire, une demande limitée,  une situation macroéconomique difficile, dévaluation des devises et baisse du prix du pétrole. Dans ce contexte, l’écart entre les idées de prix des acheteurs et des vendeurs s’agrandit. D’un côté les consommateurs ne sont pas dans l’urgence d’acheter, de l’autre les stocks s’accumulent aux origines.

                Pris dans une spirale infernale, les prix devraient donc continuer de baisser ces prochaines semaines.

√ Phosphate : Silence radio.

Les mois se suivent et se ressemblent : les prix baissent dans un volume d’affaires réduit. La dépression qui frappe les marchés boursiers et agricoles a fini de parfaire le tableau. Côté offre, en plus de la baisse des taxes à l’export en Chine, les producteurs ont accepté de revoir à la baisse leurs prix afin de gagner en compétitivité et d’écouler une partie de leurs stocks. Côté demande, l’Inde, principal importateur mondial, devrait rester particulièrement discrète d’ici fin-février et la publication des subventions à l’achat octroyées par le gouvernement. Même refrain en Asie du Sud-Est ou en Amérique, les acheteurs ont disparu.

Dans l’état actuel des choses, rien ne semble en mesure d’arrêter l’effondrement des prix.

√ Potasse : Chute des cours.

La situation reste inchangée avec une offre bien plus importante que la demande, ce qui donne aux acheteurs un fort pouvoir de négociation.

La Chine continue à sortir du lot avec des quantités pharaoniques disponibles aux ports. Il semble donc peu probable que l’Empire du Milieu, un des principaux acheteurs mondiaux, revienne aux achats ces prochains mois. Face à une telle perspective, les producteurs continuent de suspendre l’exploitation des mines et de réduire leur production.

Malgré tout, cela ne semble pour le moment pas suffisant pour équilibrer un marché où la demande a disparu. Les prix devraient donc également être orientés à la baisse.