Actualités Retour

NOTRE VISION DU MARCHE COTON - 2 février 2016

Un marché sans vigueur ni souffle. Malgré la baisse des cours du coton à New York, les filateurs restent réticents à revenir aux achats. Le nouvel an lunaire qui arrive désormais à grand pas, du 6 au 15 février, risque de ne pas faire évoluer les choses, notamment à Taiwan, Vietnam, Thaïlande ou Indonésie.


En Inde, au Pakistan ou encore au Bangladesh, le contexte est différent mais avec guère plus d’activité. La première partie de récolte indienne aura rassasié une partie des filateurs. La plupart semblent couvertes pour encore quelques semaines, voire quelques mois.

Avec un dollar toujours plus fort seules de rares opportunités avec des prix très attractifs pourraient les inciter à revenir à l’achat.


Cependant les vendeurs ne semblent pas décidés à casser leurs prix.

Ils sont confortés dans leur situation par les derniers rapports inquiétants tant au niveau de la quantité que de la qualité des récoltes en Inde, Afrique ou aux Etats-Unis.

Un vrai  bras de fer a donc commencé avec les acheteurs.


Statut quo qui pourrait perdurer ces prochains jours pendant les festivités du Nouvel An. La balance devrait ensuite pencher en faveur des vendeurs face aux besoins des filatures et aux peu de disponibilités du coton.