Actualités Retour

NOTRE VISION DU MARCHE COTON - 9 février 2016

Avec le début des vacances, dans la plupart des pays asiatiques, partis pour célébrer l’année « du singe de feu », le marché du coton tourne au ralenti.

Malgré la forte et soudaine baisse des cours sur les contrats de New York, les filatures en « activité » (Inde, Bangladesh, Pakistan etc…) ne se pressent pas pour autant aux achats pour deux raisons principales :

 

- La première est  « logistique ». Les filatures sont suffisamment couvertes et n’ont donc pas besoin d’acheter.

- La deuxième serait plus « contextuel ». Bien que le marché à terme soit très orienté à la baisse, les vendeurs se refusent  à « casser leurs prix ».  Fondamentalement haussier sur le coton ils n’hésitent pas  à augmenter leurs bases.

- Enfin, la dernière « stratégique ». Les filatures sont suffisamment couvertes et peuvent se permettre d’attendre encore un peu. Elles espèrent voir le terme poursuivre sa baisse et augmenter par la même occasion la pression vendeuse.

 

En revanche, le retour aux affaires  des filatures Vietnamiennes, Indonésiennes, Chinoises, Taiwanaises ou encore Thaïlandaises pourrait inverser la tendance dès la semaine prochaine sur les marchés.

Celles-ci ne sont que peu couvertes et pourraient apporter une dynamique à l’achat attendue depuis plusieurs semaines. Les contrats échéance Mai 2016 évolueraient ainsi vers les 64/65 cts.