Actualités Retour

NOTRE VISION DU MARCHE COTON - 18 février 2016

Le flou persiste sur le marché du coton.

Malgré la baisse des prix, les ventes se font toujours attendre. Bien que quelques échanges aient lieu par ci par là, les quantités et fréquences sont faibles, mais surtout à des prix qui défient toute concurrence.

 

Comment expliquer ce marché avec si peu de vigueur alors que les prix traités sont au plus bas depuis plus d’un an ? Deux raisons majeures pourraient l’expliquer :

 

-              Les récentes difficultés rencontrées sur le marché du filé ont poussé les filatures à réduire leur production. Cette baisse de consommation prolonge mécaniquement leur autonomie, ce qui leur permet encore d’attendre avant de revenir aux achats.

 

-              Un contexte macroéconomique qu’on ne peut plus négliger. Les récentes perturbations et inquiétudes sur la croissance mondiale a secoué l’ensemble des marchés. La dégringolade du pétrole, la forte volatilité sur les devises limitent toute vision à plus ou moins long terme. Ce climat pesant et plein de doutes empêche véritablement les filateurs de se projeter. Dans la crainte de voir les cours plonger, les filateurs se couvrent par ajustement au jour le jour.

 

Cependant avec les toutes récentes embellies des marchés et quelques nouvelles macroéconomiques rassurantes, les acheteurs devraient progressivement réapparaitre et soutenir l’échéance Mai 2016 vers les 63/64cts.