Actualités Retour

Notre vision du marché engrais - 25 février 2016

Urée : Marché à l’équilibre.

Le marché est resté ferme cette semaine, soutenu par un regain de demande sur le marché américain ainsi qu’en Chine à la sortie des festivités du nouvel an Lunaire.

Ces intérêts se concentrent sur des livraisons rapprochées et restent cependant pour des quantités limitées. En dehors de ces deux marchés, l’activité reste ralentie mais plusieurs devraient également avoir à revenir aux achats pour couvrir leurs besoins immédiats, particulièrement en Amérique Latine.

Dans cette perspective, les prix devraient parvenir à se maintenir ces prochaines semaines.

 

Phosphate : une hausse à prévoir.

Le marché des phosphates évolue à deux vitesses.

A l’Ouest de Suez, le marché connaît une légère embellie en prévision d’un regain de demande en Amérique latine et aux Etats-Unis. A l’est de Suez, Chine et Inde restent totalement absentes, avec en toile de fond une importante instabilité financière. Le mutisme de l’Inde pourrait cependant être rompu ces prochaines semaines, tandis que d’importants besoins restent à couvrir.

Après plusieurs mois de baisse, les prix devraient donc réussir à se maintenir prochainement.

 

Potasse

Dans un contexte baissier depuis de longs mois, la situation ne devrait pas s’améliorer de sitôt.

Le gouvernement indien a en effet annoncé qu’il allait stopper les importations tant que les négociations concernant l’utilisation annuelle de potasse ne soient pas terminées.

Ces négociations ne devraient pas avoir lieu avant juin…

En Chine, l’activité est elle aussi très limitée avec des stocks importants qui se sont accumulés.

Sans ces deux gros consommateurs, les cours, déjà en forte tendance baissière, devraient plonger ces prochains jours.