Actualités Retour

Notre vision du marché coton - 18 mars 2016

Le continent africain, comme quasiment toutes les autres régions productrices de coton, a été touché par de mauvaises conditions climatiques en début de saison.

Plus l’égrenage avance, plus les récoltes sont revues à la baisse ; la qualité semble aussi avoir été affectée.

Les producteurs attendent désormais que l’égrenage soit fini pour avoir leurs chiffres de production définitifs… et savoir s’il reste encore quelque chose à vendre.

Ce qui semble être sûr cependant, c’est que les hauts grades manqueront cette année en Afrique de l’Ouest.

Et le constat est similaire chez les autres exportateurs mondiaux : Inde et Etats-Unis.

Côté acheteurs, les filateurs ont en revanche encore d’importants besoins à couvrir !

Déficitaire en hauts grades pour les prochains mois, les prix de ces qualités supérieures devraient continuer à rester fermes ces prochaines semaines.

Coté devises, les prévisions de croissance et inflation étant revues à la baisse aux Etats-Unis, les pressions baissières sur l’EUR/USD devraient être contenues sur le court terme.