Actualités Retour

Notre vision du marché des engrais - 24 mars 2016

Azote : une hausse à prévoir.

Début 2016, ce sont les demandes Etats-Uniennes qui avaient permis au marché de rester ferme. Les prix sont cependant repartis à la baisse alors que des pluies continuent d’y retarder les apports de Printemps. Voyant les prix baisser, les acheteurs potentiels préfèrent pour le moment attendre avant de se repositionner.

Côté vendeurs, la Chine  continue de refuser de baisser ses prix à l’export, notamment dans l’espoir de voir l’Inde revenir très bientôt sur le marché. Amérique Centrale et Turquie devraient également se repositionner rapidement.

Face à ce regain de demande, les prix devraient donc être orientés à la hausse ces prochaines semaines.

 

Phosphate : marché équilibré.

Après avoir bien augmentés ces dernières semaines, les prix se stabilisent en même temps que les acheteurs deviennent réticents à accompagner la hausse.

Derrière cette tendance générale, le marché cache seulement des disparités. A l’Est de Suez, la Chine reste toujours absente du marché et se focalise sur la vente de ses stocks sur le marché domestique. En Inde, la situation est morose en attendant la prise de décision de la part du gouvernement concernant les subventions pour la nouvelle saison. A l’inverse, à  l’Ouest de Suez, la demande est présente, principalement au Brésil et en Argentine.

Dans un marché à deux vitesses, les prix internationaux devraient se maintenir ces prochaines semaines.


Potasse : Regain d’activité à prévoir ?

La Chine, principal importateur mondial, continue de se faire discrète et les stocks s’accumulent aux origines.

Sans élément directeur, le marché se cherche à l’instar de l’écart grandissant entre les prix acheteurs et ceux des vendeurs.

Résultat, l’activité est au ralenti depuis plusieurs semaines maintenant.

Cela pourrait cependant changer prochainement, alors que l’Inde, l’autre gros importateur mondial, devrait revenir aux achats après plusieurs mois de silence.

Dans une telle perspective, le marché devrait regagner en liquidité et permettre aux prix de retrouver quelques couleurs.