Actualités Retour

Notre vision du marché engrais - 8 avril 2016

√ Azote: Bientôt la chute.

Après plusieurs semaines d’activité effrénée, le marché a repris son souffle cette semaine. Au Brésil et en Amérique Latine, les acheteurs temporisent en prévision de l’arrivée d’importantes quantités flottantes non vendues. Les producteurs continuent cependant de maintenir leurs prix tandis que leurs disponibilités pour avril sont limitées.

Cependant, le marché peut-il se maintenir à de tels niveaux ?

Si l’on fait un état des lieux, malgré la position confortable des producteurs, l’arrivée des productions nigérianes et malaysiennes d’ici quelques semaines devrait détériorer la situation.

En Chine, les prix devraient tôt ou tard baisser alors que la demande sur le marché domestique est absente et que les stocks s’accumulent. Si le marché a eu quelques jours de répit, les prix devraient repartir à la baisse à partir de la deuxième partie d’avril.

 

√ Phosphate : Marché en hausse.

Ces derniers jours, la rumeur s’est confirmée avec le retour de l’Inde aux achats avec différents appels d’offres. Ce regain de demande, aussi bien à l’est qu’à l’ouest de Suez, pousse les prix à la hausse. Le Brésil devrait également revenir plus agressivement sur le marché, profitant de l’appréciation du Real. Sans compter qu’en face, les producteurs sont aujourd’hui en rupture de stock.

Dans un tel contexte, le marché ne peut que repartir à la hausse.

 

√ Potasse : Baisse à prévoir.

La demande reste terne malgré une lueur d’espoir la semaine dernière.

En Inde, la baisse du MRP (prix maximum de vente) devrait stimuler les ventes pour les mois à venir par des prix plus attractifs pour les agriculteurs.

Hormis l’Inde, la demande n’est que très peu présente :

-          L’Europe ne devrait pas revenir sur le marché avant plusieurs semaines ;

-          Les conditions climatiques aux USA restent médiocres et continuent de retarder les apports de printemps, et ;

-          La Chine reste encore et toujours silencieuse sur la scène internationale. Petite amélioration cependant, il semblerait que sur le marché domestique, quelques petites transactions aient eu lieu cette semaine.

Dans ce contexte, l’Inde devrait être le driver du marché pour tout le mois d’avril et devrait pousser le marché à la baisse avec sa nouvelle politique de MRP.