Actualités Retour

Notre vision du marché engrais - 21 avril 2016

√ Azote: Marché à l’équilibre.

Le marché évolue à deux vitesses. Du côté du golfe Arabique et de la Mer Noire les prix croissent alors qu’en Afrique du Nord, au contraire,  les prix ont pris une tendance baissière. D’autre part, après plusieurs mois d’attente, la Chine a, elle aussi, baissé ses prix cette semaine afin d’essayer d’écouler les stocks accumulés. Cette baisse aura cependant été de courte durée car dans la foulé l’Inde a annoncé l’émission d’un appel d’offres…. Même si les quantités sont réduites. Les Amériques, latine et centrale, sont elles aussi revenues sur le marché avec des gros besoins à couvrir. Elles devraient pour le moment se concentrer sur les stocks flottants qui arrivent en leur direction.

Le marché a globalement bien repris des couleurs et les prix devraient rester fermes, soutenus par une demande régulière.

 

√ Phosphate : Une baisse à prévoir.

Calme plat sur le marché, où seule l’Inde est aux achats. Cela permet cependant le maintien des prix sur un marché qui semble cependant faire de plus en plus un numéro d’équilibriste. L’Inde, principal importateur mondial, voit ses besoins de plus en plus couverts et risque de disparaître du marché.

Cela risquerait donc de propulser rapidement les prix à la baisse.

 

√ Potasse : En bonne voie.

Si le marché reste encore sous pression, quelques améliorations sont tout de même à noter… Notamment du côté de l’Inde avec le lancement d’un nouvel appel d’offres pour fin avril.

Quelques améliorations aussi au Brésil. La demande s’intensifie même si cela n’a pas encore eu d’impact significatif sur les prix.

Quant aux Etats-Unis, les conditions climatiques s’améliorent et un retour sur le marché est imminent.

Tous ces éléments laissent à penser que le marché devrait rapidement repartir à la hausse.