Actualités Retour

Notre vision du marché coton - 27 avril 2016

Des dernières séances riches en émotions pour les opérateurs cotonniers.

Les prix restent fermes sous fond de rachat de positions vendeuse, et les volumes traités s’envolent, tout particulièrement sur le marché à terme Chinois.. où la volatilité des dernières semaines laisse perplexe.

Instinctivement une question vient à l’esprit. Que vont faire ceux qui rachètent leurs positions vendeuses ? Le coton va-t-il bénéficier de la reprise que vivent certaines matières premières depuis le début d’avril. A l’instar de certains fonds d’investissement qui ont déjà accumulé des positions acheteuses record sur d’autres matières premières comme les métaux de bases. La crainte de voir une offre massive des stocks chinois sur le marché physique étant désormais dissipée, les opérateurs pourraient se laisser tenter par un pari sur une hausse des cours pour la fin de la saison.

 Rien n’est moins sûr selon nous. Si l’on regarde la situation sur le marché physique, les disponibilités de coton aux Etats-Unis est encore significative. La forte revue à la baisse des aides allouées aux cotons placés au sein du « Loan », (programme de soutien des prix aux agriculteurs) devrait d’autre part inciter les producteurs à libérer du coton sur le marché et venir mettre sous pression les prix physique.

A destination, l’activité disparaît en même temps que les prix montent alors que le marché du filé peine à suivre la tendance des prix physiques.

 Dans ce contexte, l’échéance Juillet devrait rester plafonnée sous les niveaux de 66 cents la livre et revenir vers les 62 cents.