Actualités Retour

Notre vision du marché - 4 mai 2016



Commentaires de la semaine

 

√ Azote: équilibre fragile.

Le marché n’a connu qu’une activité restreinte cette semaine et c’est naturellement sur le tender Indien que toutes les attentions se sont portées. Les prix offerts ont atteint des niveaux supérieurs à ceux attendus.

La chine de son côté continue à maintenir des prix relativement fermes, tandis que les acheteurs restent avec des idées d’achat bien en retrait.

On est en droit de se demander combien de temps la Chine pourra maintenir ses niveaux de prix sans vendre alors que les stocks atteignent des quantités importantes et qu’à ce stade les débouchés domestiques ne sont plus une option.        

Il y a donc certaines chances que les prix de l’urée chinoise restent stables quelques temps encore pour finir par s’éroder, tendance que pourrait suivre le marché en général si la demande reste aussi terne.

 

√ Phosphate : Les producteurs sous pression.

La saison d’application touche à sa fin en Europe et sur le continent américain, rendant les offres plus concurrentielles. Et si les offres chinoises restent stables il n’en reste pas moins que l’Empire du Milieu pourrait réduire sa production si leurs exportations restaient bien en retrait par rapport à l’année passée.

De son côté le Maroc maintient des prix agressifs et prévoit à terme de doubler sa capacité d’extraction minière.

 

√ Potasse : Pas de direction claire.

Avec une saison décevante en Europe et au Brésil (marché stratégique), des prix offerts pour le tender Indien qui ne sont pas encore connus et une négociation du prix annuel du contrat chinois qui n’est pas terminée, les prix semblent avoir du mal à trouver une vraie tendance.

 

 

 

AZOTE

POTASSE

PHOSPHATE