Actualités Retour

Notre vision du marché Coton - vendredi 23 septembre 2016

Les prix sur le marché domestique Indien atteignent les plus hauts des quatre dernières années. La dernière fois que de tels prix étaient vus, le Gouvernement Indien décidait de suspendre les exportations de coton afin de protéger l’industrie locale… Tandis que le marché à terme flirtait avec les 220 cents la livre.

Respirez bien fort, la situation est encore loin d’être similaire ! Tout d’abord les prix sont au plus haut dans une intersaison avec des stocks d’ancienne récolte quasiment épuisés. Cette tension se retrouve exacerbée par des moussons qui se sont prolongées cette saison, retardant d’autant l’arrivée des premières balles.

Derrière cette tension immédiate, le retrait des moussons s’effectue en revanche en bon ordre, à commencer par le Rajasthan et le Gujarat – principales zones de production- où les conditions sont désormais optimales.


D’autre part, il n’y a qu’à se pencher sur les modestes performances indiennes à l’export pour se rendre compte que la compétitivité de l’or blanc du sous-continent est plus que limitée.


Grâce à de bonnes perspectives météorologiques et l’arrivée de la récolte, les prix Indiens devraient graduellement baisser dès le début du mois d’octobre et peser sur les prix mondiaux.


Ne décrochez cependant pas tout de suite votre ceinture. Les stocks du premier producteur mondial sont au plus bas, et tout incident climatique serait lourd de conséquences sur le surplus exportable du second exportateur mondial !