Actualités Retour

Notre vision du marché coton - Mardi 25 octobre 2016

Véritable repère dans le calendrier du négoce international de coton,  la planète cotonnière s’est réunie la semaine passée à Liverpool lors des journées de l’International Cotton Association.

 

Ambiance relativement morose au rendez-vous, dans un contexte difficile et de mauvais résultats pour la saison 2015/16 qui font suite à une saison 2014/15 laborieuse pour beaucoup. En cause, une nette diminution des volumes échangés sur le marché mondial depuis maintenant trois saisons provoquée par le changement de la politique de la Réserve Chinoise.  

 

Véritable chamboulement dans les flux mondiaux, nombre d’opérateurs se voient forcés de repenser leurs implantations pour compenser la baisse des importations Chinoises par leur développement dans les nouveaux moteurs du marché international : Bangladesh, Vietnam, Indonésie et Turquie.

 

La baisse des volumes, en contraste avec des liquidités monétaires importantes, ouvre par ailleurs  la porte à une volatilité de New-York difficilement maîtrisable, comme nous avons pu le voir à deux reprises cette saison : à la sortie de l’hiver et durant l’été.

 

Quid des perspectives pour 2016/17 ? Il y avait autant d’avis que de participants quant à l’évolution des cours ou à propos de la récolte Indienne, principal producteur au monde.

 

Une seule chose semble sûre : les volumes mondiaux devraient rester relativement similaires à ceux de la saison passée, bien loin de l’euphorie vécue de 2011 à 2014, mais à des niveaux relativement similaires à ceux des années 2000.

 

En quelque sorte, la boucle est bouclée.