Actualités Retour

Notre vision du marché coton - Jeudi 17 novembre 2016

Après avoir somnolé dans une fourchette étroite ces deux derniers mois, le marché du coton se réveille en fanfare, émoustillé par des éléments extérieurs.

L’effet Trump ? Depuis une semaine, le dollar se renforce chaque jour pour revenir vers les plus hauts des dernières années. En théorie, cela devrait rogner la compétitivité du coton Américain à l’export, mais pour le moment cela n’a aucun effet sur les prix.

En Inde, le marché est également à la hausse et pour des raisons tout aussi imprévues. Qui pouvait imaginer que la dernière décision du gouvernement de retirer de la circulation les billets de 500 et 1000 roupies aurait de telles conséquences? Dans un pays où l’utilisation du compte bancaire n’est pas très implantée dans les mœurs, les files d’attente aux guichets des banques sont devenues interminables, paralysant complétement le marché.

Il faudra vraisemblablement du temps pour que les échanges retrouvent leur liquidité. Entre-temps les agriculteurs et égraineurs vont stocker leurs récoltes ce qui mécaniquement va réduire les livraisons de coton de la nouvelle récolte sur le marché domestique.

Rajoutons à tout cela une liquidation de l’échéance décembre en feu d’artifice, soutenue par les fixations des filateurs de leurs contrats en « prix à fixer » (on-call)… Et tous les ingrédients sont réunis pour alimenter un regain de volatilité… et brouiller les cartes d’un marché déjà difficile à lire ces derniers temps.

Pour combien de temps ? A en croire les spécialistes, la FED devrait rapidement relever ses taux et pousser l’euro-dollar à parité. En Inde, la situation devrait se décanter d’ici quelques semaines et pourrait laisser présager d’un afflux massif de coton sur le marché. D’autant plus qu’aux prix actuels, la demande est à la peine.

Autant d’éléments qui  laissent penser, avec prudence, que les cours devraient revenir sous les 70 cents la livre d’ici les fêtes de fin d’année.