Actualités Retour

Notre vision du marché coton - Mercredi 30 Novembre 2016

Après un mois de secousses, le marché reprend son souffle et cherche son chemin. D’un côté, les filateurs restent réticents à payer les prix actuels malgré des besoins à couvrir… et recourent à des achats « on-call » pour sécuriser des volumes tout en pariant sur une baisse du marché à terme. De l’autre le négoce refuse de baisser ses prix.


Ce qui est clair c’est que l’Inde affiche de plus en plus de signe d’amélioration de son approvisionnement en coton. Les arrivées journalières de coton sont en nette hausse et devraient presser un retour à la normal. En outre, considérant la dernière hausse de New York, les prix Indiens sont aujourd’hui compétitifs face aux autres origines.


En Chine, la configuration haussière du marché domestique persiste, reflétant une tension importante. En effet, les filateurs sont à court de stock et l’approvisionnement reste faible. Parmi les coupables : une congestion sur le marché domestique et des disponibilités à l’import réduites (tout particulièrement pour els cotons Indiens).


Autant de raisons qui expliquent une annonce précoce des prochaines ventes de la réserve stratégique dès le mois de Mars, avec la possibilité d’augmenter les volumes offerts quotidiennement si la demande est importante. Seule inconnue : est-ce que la qualité offerte sera en accords avec le besoin des filatures Chinoises ? C’est une autre question …


Le marché a pour le moment profité des problèmes de liquidités monétaires en Inde pour doper les exportations américaines et ainsi pousser les prix à la hausse. Cependant, alors que les premiers signes de rétablissement se laissent apercevoir en Inde, le marché du coton devrait peu à peu retrouver un rythme de « croisière » et conduire l’échéance Mars aux alentours de 68USC/Lb.