Actualités Retour

Notre vision du marché coton - Jeudi 08 décembre 2016

Les semaines se suivent et se ressemblent sur le marché du coton.

En Inde, la situation reste fortement ralentie du fait des dernières mesures de démonétisation prises par son gouvernement. Pourtant, de nouvelles coupures ont été émises et certains agriculteurs envisagent désormais le paiement par chèques. Malgré cela, les livraisons de coton-graine restent timides et les volumes à l’export restent en deçà des attentes.  Et ce alors qu’au Pakistan, principal acheteur de coton Indien la saison passée, les importations de coton Indiens sont pour le moment bloquées.

Face à une telle situation, après avoir retardé au maximum leurs achats, les filateurs du Bangladesh, Vietnam ou Pakistan n’ont d’autres choix que de se tourner vers d’autres origines.

Le coton Américain reste le choix numéro un des filateurs qui profitent de la très belle qualité du millésime 2016/17 et de prix compétitifs comparés aux prix d’Afrique de l’Ouest par exemple.

Résultat : les ventes à l’export des cotons US sont exceptionnelles… Tout comme le nombre de ventes « on call » avec des prix qui restent à fixer, ventes qui au fur et à mesure gonflent une pression acheteuse latente sur le marché à terme.

Face à cette situation qui perdure depuis plusieurs semaines, les fonds accumulent de leur côté des positions longues quasi-records qui ne lassent pas de questionner les opérateurs sur la prochaine direction du marché.

En résumé, le marché se trouve tiraillé entre une situation fondamentale plutôt baissière, et un marché à terme techniquement haussier. Autant dire que les mois à venir devraient réserver bon nombre de surprises !

Cependant, avec la perspective d’un retour à la normale en Inde fin décembre, et les ventes annoncées des stocks de Réserve en Chine, l’échéance Mars devrait revenir vers les niveaux de 69 cents la livre début 2017.