Actualités Retour

Notre vision du marché Coton - jeudi 2 février 2017

De plus en plus ferme, le prix du coton poursuit sa percée vers les plus hauts d’août dernier.

 

Aujourd’hui, la situation est telle que le marché est pris entre deux influences contradictoires. D’un côté, les positions spéculatives et la quantité importante de contrats on call encore non fixés tirent les prix à la hausse.  D’un autre côté, des fondamentaux statistiquement baissier tardent à convaincre les cours.

 

En Chine, à notre grande surprise, le marché à terme affiche une fermeté similaire. Pourquoi ? Serait-ce par effet de reflet ? Sûrement, mais pas uniquement ! Rappelons-nous qu’il n’y a que 4 semaines avant les premières ventes de stock. Par conséquent, il serait plus logique d’observer une baisse des demandes par anticipation d’un prix plus attractif. Mais cela n’arrive pas, pourquoi ? Pour deux raisons. Tout d’abord macro-économique, il y a une amélioration de la liquidité suite à l’injection massive de fonds par la banque centrale.  Et aussi fondamentale : le ralentissement des importations chinoises (–39% cette année) participe à soutenir le prix.

 

Aux Etats Unis, la demande est forte et chaque semaine les ventes à l’export affichent de très bons résultats. Il faut dire qu’aujourd’hui, l’US est la seule origine encore disponible, à l’inverse de l'Inde, où malgré la suspension des mesures de démonétisation, les livraisons de coton graine restent bien inférieures à la normale.

 

Une fois l’échéance Mars liquidé, les tensions techniques du marché à terme devraient laisser les fondamentaux prendre une place plus importante et amener l’échéance Mai vers les 74-71 USC/lbs.