Actualités Retour

Notre vision du marché engrais - vendredi 3 février 2017

√ Azote : urée perlée ou granulée, deux directions un peu différentes

                Globalement le marché de l’urée reste dans cette dynamique haussière à laquelle on est confronté depuis de nombreuses semaines maintenant. Plus ponctuellement l’impact du nouvel an chinois a rendu les transactions nettement moins nombreuses en Asie, et c’est en Amérique Centrale et Latine que la majorité des affaires de cette semaine ont eu lieu.

Si l’on y regarde de plus près, on note un petit « divorce » entre les prix de l’urée granulée et perlée. La demande européenne et américaine étant plutôt absente à cette saison, la valeur de l’urée granulée a tendance à légèrement s’adoucir. En revanche la disponibilité de l’urée perlée est plus tendue et logiquement les prix gardent une certaine vigueur. Pour affiner l’analyse, on dira que les cotations ont continué à s’apprécier de près de 4% cette semaine mais qu’à ces niveaux l’obstacle du prix devient un peu trop haut pour que les acheteurs puissent le sauter et concrétiser des achats.   

√ Phosphate : un marché plutôt atone

Même cause, même effet : peu d’activité en Asie du fait des célébrations en Chine et ce sont les Etats Unis qui occupent le devant de la scène avec des ventes enregistrées sur le continent américain. Par voie de conséquence, les disponibilités des produits phosphatés sont sensiblement réduites pour le premier trimestre et en réaction les prix ont tendance à s’apprécier.

Inde, Pakistan, aucune nouvelle susceptible d’influer sur le marché, hormis l’annonce prochaine par le gouvernement indien du Prix Maximal de Vente. Le montant du budget pour l’achat de phosphate étant en hausse cela pourrait aider les prix à se stabiliser.

√ Potasse : stabilisation.

                Si les prix de la potasse se sont écroulés entre 2015 et 2016 perdant plus de 25% de leur valeur, il semblerait que depuis un an ces prix se soient stabilisés, oscillant autour des niveaux actuels. Aucune nouvelle n’est venue troubler cette situation pendant la semaine couverte par cette revue de marché.