Actualités Retour

Notre vision du marché Coton - Mardi 30 Mai 2017

La semaine fut marquée par une baisse de la demande et une chute des prix sur le marché physique.

La violente hausse de l’ICE couplée à un sentiment baissier pour la nouvelle récolte ont contribué à assécher la demande de coton.

Les derniers rapports sur la nouvelle récolte ont induit une volatilité importante liée aux incertitudes qui en découlent.

Il y a aujourd’hui autant d’argument pour que contre une baisse des prix.  Malgré une augmentation significative de la production, il n’en demeure pas moins qu’une nouvelle fois, la consommation sera supérieure à la production entrainant le ratio stock/consommation dans sa chute.

Les USA, l’Inde et le Pakistan, les principaux acteurs de la hausse des prévisions de production, resteront donc sous haute surveillance…

Aux USA, des inquiétudes liées à la sécheresse plus importante que prévue au Texas se font jour. Cela fait des semaines que la région n’a pas vu de pluie et cela pourrait devenir un problème si la situation venait à persister.

En Inde, on attend le début de la mousson avec quelques jours d’avance. Globalement, l’institut météorologique prévoit une bonne mousson, renforçant ainsi l’espérance d’une récolte indienne importante.

Sur le marché à terme, l’échéance juillet de l’ICE se stabilise au-dessus de USC 77 /Lb après avoir connu une forte hausse ces dernières semaines. Ce retour à des niveaux plus raisonnables a permis la conclusion de nouvelles affaires. La filature a, de son côté, pu fixer les prix de nombre de ses contrats encore ouverts sur cette échéance.

Malgré la baisse des prix, la tension sur le physique persiste et les acheteurs se font très « timides ».  À cela viennent s’ajouter, des incertitudes quant à la réalisation des projections de production pour la prochaine récolte.

 

Fin Juin passé la liquidation de l’échéance Juillet, nous devrions assister à un rebond de l’échéance décembre qui devrait s’orienter vers les 74 Usc/lb cent la livre.