Actualités Retour

Notre vision du marché Coton - 09 Novembre 2018

Le dernier rapport des ventes à l’exportation publié par  l’USDA s’est révélé meilleur qu’attendu alors que dans le même temps le rapport mensuel WASDE réduisait la production mondiale, en particulier aux États-Unis, en Inde et au Pakistan. Après avoir poussé le marché au-dessus  des 80USC/lb soit le plus haut de ces derniers mois, le marché s’est finalement replié au niveau de 79USC/lb.


La demande reste faible et les stocks de fils continuent de gonfler, en particulier au Vietnam, où la demande tarde à venir. La monnaie chinoise a été dévaluée, rendant les importations de fil coûteuses. Sans possibilité de pouvoir vendre leur production, les filateurs ne s’approvisionnent pas en coton. Ailleurs, le Bangladesh est aux achats de nouvelle récolte tout en continuant des lots d’anciennes récoltes d’Afrique de l’Ouest. Le Pakistan et l’Inde consomment, pour le moment, leurs propres récoltes, bien que toujours intéressées par d’éventuelles importations. La faiblesse de la demande favorise les stocks dans les ports de transbordement, mais combien de temps cette situation pourrait-elle durer ?


Rassurés par des élections de mi-mandat, les opérateurs ont continué à acheter du Dollar, la FED ne faisant plus mystère de de sa volonté de resserrer l’étau monétaire en laissant se profiler une hausse des taux directeurs dès Décembre prochain.   L’économie Américaine est toujours considérée comme « Robuste » alors que l’Europe avec la perspective du Brexit, du rejet du budget Italien et l’effondrement de la croissance Allemande  semble encore très fragilisée.


Notre marché traite depuis près de deux mois dans une fourchette étroite comprise entre 76 et 80 USC/Lb. Malgré des annonces encourageantes concernant la guerre commerciale entre les USA et la chine, malgré les ravages provoqués par les ouragans aux États Unis  et la réduction importante de la production mondiale le marché est incapable de sortir de cette ornière. Seule une solution, sans équivoque, au conflit commercial entre la Chine et les États Unis pourra, selon nous, faire bouger le marché de manière significative, dans un sens ou dans l’autre!




On Thursday the USDA sales export report was better than expectations and then the WASDE report cut world production, particularly in the US, India and Pakistan. This momentarily sent the market through the 80 c/lb level that has been the ceiling over the last few months. However the market could not hold its strength and settled in the 79 c/lb level.



Demand remains very weak and we hear of yarn stocks continuing to build, particularly in Vietnam where demand is all but zero. The Chinese currency has devalued therefore making imports of yarn very expensive. Without being able to sell the yarn they are of course not in the market to buy cotton. Elsewhere, Bangladesh is looking more at new crop purchases for 2019 though still buying some old crop WAF. Pakistan and India are consuming their own crop though still with some slight import enquiry. Cotton stocks are no doubt building globally and in transshipment ports as demand is very weak.




The dollar started weak due to the uncertainty surrounding the midterm elections. The dollar then strengthened at the end of the week as the Fed announced further monetary tightening with the likelihood of another interest rate hike in December. The US economy is considered to be ‘robust’ with an ever strengthening labor market, we therefore believe that the dollar will hold its current levels for the short term especially while there is Eurozone uncertainty concerning Brexit.


 

The market has now been trading within the 76 c/lb to 80 c/lb range for nearly two months. Despite a positive announcement on the trade war, storm damage to the US crop and reducing of world productions the market has not broken from this range and we feel that the market is really waiting for some concrete news on the trade war before deciding on its next move.