Actualités Retour

Notre vision du marché Coton - 04 Janvier 2019

Le marché poursuit sa plongée, l’échéance Mars a touché les 71 usc/lb.


La situation macroéconomique continue d’orienter le prix du coton. La fermeture du gouvernement américain persiste tandis que les démocrates refusent de financer le projet "The Wall". Apple, en perte de vitesse et attribue ses faibles ventes trimestrielles à un marché chinois faible, qui semble ne donner que de mauvaises nouvelles. Les marchés mondiaux sont toujours très volatiles, l’aversion au risque devrait persister aux cours des semaines à venir.


La demande est rare, mais cela s’améliore. Le Pakistan achète de bonnes quantités de coton américain. Le Bangladesh mène une campagne d’achat intermittente de coton flottant d’Afrique de l’Ouest. L’Inde et la Turquie commencent à se réveiller avec l’intérêt suscité par le coton WAF pour embarquement mars et avril 2019. Globalement, les filatures déclarent avoir de gros stocks de fil à des prix élevés qu'elles ont du mal à vendre.


Le dollar s'est renforcé cette semaine par rapport à l'euro. Les raisons ? De mauvaises données du secteur manufacturier dans la zone euro, la croissance et l’inflation restant inférieures aux attentes de la BCE. Elles y ont toutes contribué. Cependant, avec la fermeture du gouvernement et la FED laissant entendre qu'ils pourraient ne pas augmenter les taux en 2019 par crainte d’un affaiblissement potentiel du dollar au cours de l'année.


Fondamentalement, l'Inde, le Pakistan et les États-Unis ont des productions inférieures aux prévisions. La Turquie, l'Inde et le Bangladesh retournent sur le marché de l'importation. Cependant, compte tenue de l’incertitude des marchés, aucune amélioration n’est à prévoir tant que le paysage macroéconomique n’aura pas repris des couleurs. La Chine, détient-elle la clé ? Martin Luther King résume peut-être mieux ce marché: «Rien dans le monde ne cause autant de misère que l’incertitude.





The market continued its weakness with March now down to the 71 level.




The macroeconomic picture is driving cotton prices. The US government shutdown continues as Democrats refuse to pass funding on ‘The Wall.’ Apple blames its weak quarterly sales on a weak Chinese market, which seems to only be releasing poor economic news. Global equity markets continue to be volatile and a risk off mode is prevailing which has translated to cotton prices.



Demand is returning in small pockets. It seems Pakistan is buying US recaps in good volumes. Bangladesh has sporadic enquiry for WAF prompt or afloat. India and Turkey are really starting to wake up with interest in WAF for March / April starting to arise in India. Mills reporting large yarn stocks at expensive prices that they are finding hard to sell.


The dollar strengthened this week against the euro. Poor Eurozone manufacturing data with growth and inflation remaining below the ECB’s expectations were all contributors. However, with the continued government shutdown and the FED hinting that they might not raise rates in 2019 point to a potential weakening dollar as the year progresses.


Fundamentally, India, Pakistan and the US have lower than forecast productions. Turkey, India and Bangladesh are returning to the import market. However, with specs driving the NYF futures and global uncertainty, it seems it is a contest of industry fundamentals against a global macro picture. Does China perhaps hold the key? Martin Luther King perhaps sums up this market best ‘Nothing in the world causes so much misery as uncertainty.


Have a good weekend!