Actualités Retour

Notre vision du marché engrais - 19 Mars 2015

√ Azote: Marché excédentaire.

La baisse des prix se poursuit et ces derniers sont désormais au plus bas des cinq dernières années. Beaucoup anticipent une réduction de la consommation mondiale, conséquence de prix agricoles également au plus bas. Seule l’Inde devrait être aux achats d’ici mi-avril, tandis que les disponibilités sont abondantes, aussi bien en Chine qu’en Mer Noire ou Baltique. Face à l’accumulation de stocks, plusieurs producteurs envisageraient de fermer certains de leurs sites de production.

Avec des perspectives encore baissières sur les marchés des grains, la demande devrait rester faible ces prochaines semaines. Les prix devraient donc rester orientés à la baisse.

√ Phosphate : Entre-deux.

Le marché est dans un entre-deux : d’une part les producteurs se focalisent sur la livraison de contrats existants, alors que d’autres part les agriculteurs ne sont pas encore revenus aux achats. En Inde, ils attendent que le Gouvernement officialise le montant des subventions à l’importation, tandis qu’aux Etats-Unis les rudesses de l’Hiver ont retardé les apports de Printemps.

La demande devrait cependant revenir dès le mois d’avril, et ainsi de nouveau soutenir la hausse des prix. D’autant plus que la production d’engrais phosphatés en Afrique du Nord a récemment été perturbée par des problèmes d’approvisionnement.

 √ Potasse : Marché équilibré.

Tous les regards sont tournés vers la fin de négociations en Chine, où les producteurs devraient réussir à faire passer une hausse de leurs prix. Cette dernière devrait cependant être inférieure aux premières estimations. Cela servira ensuite de prix de référence en Inde tout comme aux Etats-Unis où la demande devrait reprendre avec l’arrivée du Printemps.

Dans ce contexte, les prix devraient rester dans une légère tendance haussière ces prochains mois.