Actualités Retour

Notre vision du marché coton - 20 mars 2015

Relativement discrète depuis le début de la saison, la Chine revient sur le devant de la scène internationale.

Malgré le soutien du gouvernement aux cotonculteurs du Xinjiang, la qualité pour les cotons récoltés à la machine n’est pas encore à la hauteur des exigences d’une partie des filatures chinoises. Celles qui sont orientées vers une production de filés de qualité continuent de préférer les cotons américain et australien, où ce type de récolte est mieux maitrisé.

Cependant, les quotas d’importation sont limités à la quantité minimum imposée par l’OMC et une fois épuisés, les filatures doivent s’affranchir d’une taxe de 40% pour importer. 

Face à cette pénurie sur le marché intérieur chinois, les filateurs pressent le gouvernement pour obtenir des quotas supplémentaires. A défaut, ils devront encore d’avantage se tourner vers l’importation de filés.

Dans ce contexte, la demande pour les hauts grades devrait rester soutenue alors que les disponibilités sont de plus en plus réduites. Cela devrait soutenir l’échéance Mai entre 62 et 65 dollar cents la livre.

Quant à la prochaine récolte, face à l’importante baisse prévue des surfaces cotonnières, notamment en Chine, les prix devraient rester fermes dans les semaines à venir.